Consultez les taux de nos banques et courtiers sponsors

Attention emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent ! Comparer »

Le microcrédit est une opération qui consiste à prêter une valeur résiduelle permettant de financer une petite dépense qui n’a pas été prévue à l’avance. Ce prêt doit être réglé en un court laps de temps. C’est une solution qui convient parfaitement aux personnes ayant une dépense imprévue alors qu’elles n’ont pas les moyens d’y faire face dans l’immédiat. A vrai dire, les opérateurs de ce type de prêt en Belgique] visent à servir les populations défavorisées. Particuliers et professionnels peuvent en bénéficier et même les étudiants peuvent aussi en tirer profit.

Quel montant ?

Quand on recherche un crédit, il est possible de trouver un microcrédit sans garantie à un individu ou par l’intermédiaire d’un groupe. La limite maximale de ce mode de financement s’élève à 25.000 euros que le bénéficiaire peut se servir pour un besoin en investissement ou de consommation. On peut alors s’en servir pour lancer, étendre ou reprendre une activité indépendante. Quoi qu’il en soit, il faut noter que le montant qu’on peut prêter dépend de ce que l’on veut faire de l’argent ainsi obtenue.

Qui peut bénéficier du microcrédit ?

Chaque particulier et professionnel ont le droit de bénéficier des avantages du microcrédit.

  • Le microcrédit professionnel : il s’adresse à toute personne qui n’a pas accès au crédit bancaire classique faute d’insuffisance de garantie. Les demandeurs d’emploi et les autres personnes précarisées ayant un projet d’entreprise peuvent changer leurs vies grâce au microcrédit professionnel dont le montant peut atteindre jusqu’à 25.000 euros. On peut alors se servir de ce type de microcrédit comme fond de lancement d’un projet en particulier et sortir dans une situation complexe à cause du chômage.
  • Le microcrédit pour particuliers : Il porte généralement sur des faibles montants. C’est rare d’obtenir un financement supérieur à 3000, car le but est de permettre à chaque individu qui ne peut pas bénéficier d’un prêt bancaire classique de concrétiser un projet pour une réinsertion. Salariés en contrat à durée déterminée ou à temps partiel, jeunes, personnes âgées à faibles ressources… le microcrédit personnel permettra de financer un besoin comme l’achat ou la réparation d’un véhicule pour se rendre au travail ou pour décrocher un emploi. En tout cas, il faut noter que l’utilisation de l’argent qu’on aurait obtenu doit avoir un rapport avec l’emploi ou à la mobilité professionnelle.
  • Le microcrédit pour les jeunes : c’est possible qu’on puisse en bénéficier même si on est encore étudiant ou jeune entrepreneur. Pour les jeunes qui veulent réaliser un projet alors que ses revenus sont trop faibles ou qu’ils disposent uniquement un travail précaire ou encre d’une absence de garantie, obtenir une réponse favorable à une demande de microcrédit est possible. Généralement, il s’agit d’un prêt proposé à des taux réduits et qui est garanti par l’Etat et par la banque prêteuse. On peut alors se servir du microcrédit pour financer ses études : logement, ordinateur, voyage à l’étranger, frais de scolarité etc.

Les principaux acteurs sur le marché du microcrédit en Belgique

En Belgique, peu d'acteurs se partagent le marché du microcrédit professionnel et personnel. Il y a principalement Hefboom, microStard, Credal et le Fond de participation.

Vers la fin de l’année 2011, le Fonds de Participation avait en possession deux produits dans sa « microcredit business line ». Selon les explications de son conseil d’administration, il a arrêté le « Prêt Solidaire », car le nombre de ces prêts octroyés n’était pas considéré comme significatif. Quoi qu’il en soit, cet acteur met en avant le « Prêt Lancement » incluant le « Plan Jeunes Indépendants » pour un montant qui peut dépasser les 30 000 euros et dont la durée maximale est de 10 ans. Pour le Fonds de Participation, ce produit est le seul qui se rapproche le plus du microcrédit.

De son côté, Hefboom a mis fin à son partenariat avec le Fonds de Participation sur le «Prêt Solidaire ». Par contre, cette collaboration et avec les besoins de sa publique cible, lui a permis de créer un nouveau produit de microcrédit subdivisé en quatre formules. Il s’agit du « Impulskrediet » dont le montant maximum est de 20 000 euros.

Avec une palette de produits de microcrédit qui est la plus large sur le marché du microcrédit, Crédal est le seul acteur belge à proposer du microcrédit personnel. Les futurs indépendants en Wallonie et à Bruxelles peuvent alors y faire sa demande de microcrédit pour lancer ou développer une petite entreprise. Cet acteur offre également du microcrédit aux personnes qui ont du mal à avoir accès au crédit bancaire.

En 2011, microStart a ouvert deux agences à Bruxelles. Avec pour objectif de financer par du microcrédit et d’accompagner des personnes exclues du système bancaire pour une création ou développement d’une petite activité indépendante, il offre du microcrédit variant entre 500 et 10 000 euros. microStart propose également un accompagnement individuel ou collectif dans de domaines différentes de la création d’entreprise sur des périodes qui peuvent varier entre 6 à 36 mois.

Comment faire sa demande de microcrédit ?

Pour demander un microcrédit, il faut absolument passer par un accompagnateur qui est souvent un acteur associatif. La mission de l’accompagnateur est de rassurer les banquiers. De ce fait, il reçoit l’emprunteur, analyse sa demande et procède à une estimation de son reste à vivre. Il va ensuite monter le dosser avant une présentation en commission aux banques locales. Il s’occupera également du suivi du bon déroulement du remboursement. Le microcrédit est une solution qui s’adresse à chaque particulier et professionnel en besoin de financement. http://econosoc.be/?rub=actualite&page=dossier_microcredit vous en donne plus de détails.

D'autres types de demande de crédit

  • Faire sa demande de crédit quand on est sans emploi.
  • Le prêt social n'est pas a négligé pour les personnes avec moins de revenu.
  • Le crédit entre particuliers est tout à fait légal en Belgique mais attention aux arnaques.
  • Que faire en cas de refus pour sa demande de prêt ?