Consultez les taux de nos banques et courtiers sponsors

Attention emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent ! Comparer »

Que ce soit pour un prêt personnel ou un crédit hypothécaire, il est important de calculer sa capacité d'emprunt. Cela vous permettra de connaître les mensualités que vous pouvez dépenser pour votre prêt sans devoir vous endetter.

Combien pouvez-vous emprunter ?

Le calcul de la capacité d'emprunt est basé sur la formule suivante : Somme de tous les crédits < 1/3 (revenus stables)

Si c'est le cas, vous pouvez emprunter un montant mensuel qui devra être additionné aux crédits en cours et la somme ne doit toujours pas dépasser 1/3 des revenus. En respectant cette règle générale vous évitez un potentiel endettement que ce soit pour un crédit hypothécaire ou un crédit à tempérament.

Consultez les taux de nos banques et courtiers sponsors

Attention emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent ! Comparer »

Tout savoir sur votre capacité de financement et votre taux d'endettement

La première question que l’on se pose le plus souvent lorsque l’on veut faire une demande de crédit hypothécaire, un prêt personnel ou un crédit auto est : « quel montant puis-je emprunter ? ». A cette question, les spécialistes répondent par une autre question : « quelle somme pouvez-vous rembourser ? ».

Vous devez répondre à cette question avant d’entreprendre une démarche visant à emprunter de l’argent, car tout nouveau crédit vous engage et vous êtes donc tenu de le rembourser. Utilisez notre formulaire anonyme ci-dessus et vous aurez votre capacité d'emprunt en quelques minutes. Libre à vous de faire un nouveau prêt qui ne vous fera pas plonger dans l'endettement.

La capacité d'emprunt hypothécaire est appliquée au prêt immobilier. Ce type de prêt est beaucoup plus complexe que celui d’un prêt à tempérament. En effet, bien que les mensualités du crédit immobilier soient établies en fonction des revenus et des charges de l’emprunteur, le montant et la durée de remboursement sont beaucoup plus élevés que dans le prêt à tempérament. Même si le préteur semble accorder des prêts à taux zéro et ne demande pas d'apport personnel, il exigera plus d’informations et de garanties de la part de l’emprunteur.

Le cas du prêt à tempérament ou crédit voiture

Le prêt à tempérament, particulièrement le prêt personnel est un emprunt sans justificatif qui est accessible à tout individu, à condition qu’il soit majeur et qu’il dispose d’un travail à durée indéterminée ou non. Dans ce type de prêt, l’emprunteur n’a pas à rendre compte au préalable de l’utilisation des fonds qui lui seront octroyés. Ces fonds peuvent servir à financer l’achat d’une voiture, un évènement familial ou encore un projet immobilier tel que la rénovation de votre maison. Cette formule de crédit très simplifiée est responsable d’un fort taux d’endettement des foyers en Belgique, il est donc important de bien vous informer et de connaître le montant mensuel que vous aurez à rembourser avant de vous engager.

La règle d’or pour que votre emprunt soit gérable sur le plan votre budget est que le cumul mensuel total de vos crédits ne doit pas excéder le tiers de vos revenus mensuels. Pour le calcul de votre capacité d’emprunt encore appelée taux d’endettement, il faut tenir compte de vos revenus mensuels et des revenus de toutes vos charges. D’une part, il y a les frais de loyer ou la charge hypothécaire, l’alimentation, les factures d’eau, de chauffage et d’électricité, le montant d’argent que vous continuez d’épargner par mois … Et de l’autre, vous avez votre salaire, le salaire de votre partenaire, vos autres revenus financiers. Le montant maximum d’un nouveau prêt doit être estimé en fonction de ces paramètres et il faut également faire attention au taux d’intérêt pratiqué par les établissements de crédit. Si vous devez faire un choix au remboursement de plusieurs crédits, le rachat de prêt est une solution beaucoup plus viable qui vous permet de réunir en un seul paiement mensualisé tous vos crédits même si la durée des mensualités est augmentée.

Le cas du crédit hypothécaire

Trouver la maison de votre rêve, cela peut être facile, mais quand il est question de financer son achat, il en est autrement. Afin de vous assurez que vous allez vous embarquer dans un emprunt hypothécaire que vous pourrez raisonnablement rembourser, il faut absolument vous pencher sur la question de capacité d’emprunt. Pour cela, il existe une norme légale à ne pas dépasser. Vous avez uniquement droit à des mensualités qui ne doivent pas dépasser 33% du montant total de vos revenus nets.

Comment calculer la capacité d’emprunt hypothécaire ?

Pour réaliser ce calcul, sachez que plusieurs critères ainsi que certains éléments sont prises en compte :

le statut professionnel, la stabilité de l'emploi, la situation familiale, ... Mais aussi la valeur du bien qu'il aura fait déterminer par un expert agréé de son choix.

Par contre, une série de rentrées financières ne sont prises pas en compte pour le calcul du taux légale de 33%, à savoir :

le treizième mois, les allocations familiales, les tickets restaurants, ...

Parmi les différents taux pratiqués par les établissements spécialisés de crédit, le taeg calcul est l'indicateur le plus fiable à prendre en compte pour comparer les différentes offres de crédits qui vous sont proposées.