Se retrouver dans une situation financière particulièrement difficile, se retrouver sans aucune ressource ou avoir besoin d’une assez grosse somme d’argent de façon complètement inattendue, cela peut arriver à tout le monde. La plupart des gens cherchent parfois une solution auprès d’une banque pour faire leur demande de prêt à la consommation. Mais que l’on se le dise, l’accès une telle opération se trouve également être limité à quelques profils. C’est là que le prêt entre particuliers entre en jeu et offre à beaucoup de foyer, de personnes ou même de sociétés, une autre chance de retrouver une stabilité financière, de réaliser des projets inespérés.

En quoi consiste un crédit entre particuliers ?

Il s’agit d’un transfert de fond de particulier en particulier qui peut se faire dans un cadre familial, amical ou sociétés. Cette forme d’emprunt ne nécessite pas de passer par les organismes de prêt ou les banques. Toute personne ou collectivité disposant d’une liquidité excédentaire peut ainsi devenir le prêteur dans cette formule. On parle aussi de crédit ordinaire ou prêt ordinaire. Il s’agit d’une forme d’emprunt très la plus facile et la plus simple à réaliser. La somme d’argent obtenu peut être utilisée sans justification : achat de bien, vivre, étude, rénovation d’habitation, achat de voiture, ou autres.

Quels sont les avantages d’un prêt entre particulier ?

Si ce système a pris de l’ampleur au cours de ces dernières années, ce n’est pas pour rien. Nombreuses sont les raisons qui peuvent pousser à opter pour le crédit entre particuliers. Sans l’intermédiation bancaire et les éventuels frais issus des différentes démarches et procédures à suivre lors d’une demande de prêt auprès d’une banque ou un organisme de crédit, il est clair que le coût d’un prêt ordinaire est bien plus avantageux. En outre, les prêteurs peuvent bénéficier d’un taux d’intérêt considérablement plus conséquent, les termes d’un contrat étant librement établies par une partie unique, parfois, non négociables ou au contraire, mais non fixes. Et bien sûr, la facilité d’accès à ce type de crédit reste sont plus grand avantage par rapport aux autres proposés par les banques ou les organismes. Le profil de l’emprunteur pour un crédit entre particuliers reste très vaste et côté paperasserie, certains peuvent même en profiter sans document écrit. Tel est le cas quand le transfert se fait entre amis ou en famille. L’engouement pour ce type de crédit provient également du fait que de nombreux entrepreneurs peuvent obtenir le fond dont ils ont besoin, sans trop se casse la tête avec les formalités, les pièces justificatives ou autres procédures à suivre à la lettre comme ce qui se passe lors d’une demande de prêt auprès de leurs banques ou auprès d’un organisme de prêt.

Attention aux escroqueries!

Le prêt entre particuliers de fait en famille ou entre amis ; Et pourtant, quand on parle d’argent, c’est souvent une source de conflits. Cela va sans dire que les arnaqueurs sont toujours présents dans un tel champ d’échange. Pour éviter de se retrouver face à ce genre de problème, la première précaution à prendre et de tout faire par écrit. Mieux vaut prêter de l’argent à un ami en le formalisant si l’on souhaite éviter le grand regret. Ainsi, la formulation d’un engagement sur papier ou en ligne est une bonne solution. Plus rassurant encore, mieux vaut demander les mêmes documents que les banques à votre emprunteur : carte d’identité, adresse et domiciliation, projet d’achat, déclaration de revenus, bulletin de paie, preuve de ressources locatives, relevé de compte ou autres. Quant aux emprunteurs, mieux vaut vérifier toutes les informations sur votre créancier avant de décider d’opter pour cette solution. Assurez-vous que l’organisme, s’il s’agit d’un organisme, ce qui est d’ailleurs plus sûr, que celui-ci détient un numéro d’agrément ou un numéro d’immatriculation délivrés par une autorité compétent.

Les informations importantes à mentionner dans le contrat

Le contrat de prêt entre particulier doit être présenté sous forme d’écrit, soit forme d’un acte authentique rédigé devant un notaire. Soit, sous seing privé en précisant toute sorte de précautions consenties entre les deux parties. Toutefois, il faut noter que le seing serait plus risqué si l’on tombe sur un emprunteur de mauvaise foi. Ci-dessous la liste non exhaustive des éléments qui devraient figurer obligatoirement dans le contrat de prêt entre particuliers :

  • identité complète des deux parties (créancier et emprunteur) ;
  • la mention d’un prêt sous seing privé ou notarié ;
  • la somme totale empruntée en chiffres et en toutes lettres et le mode de transfert, de préférence un virement sur compte ;
  • la durée du prêt et les échéances de remboursement de la somme prêtée ;
  • l’éventuel taux d’intérêt convenu entre les deux parties.

Date, signatures et mention « approuvée » ne doivent absolument être omis de ce type de contrat.

Modèle de contrat

Aujourd’hui, la pratique de prêt entre particuliers devenu assez populaire, nombreux sont les sites internet qui proposent des modèles de contrat en ligne. Vous pouvez par exemple vous référez sur celui disponible sur dhnet.be, wonder.legal et encore d’autres.

Les nouvelles évolutions du crédit entre particulier

Le crédit entre particulier existait depuis toujours. Mais avec les avancées technologiques et avec le temps, ce type de pratique a également connu des évolutions. On distingue aujourd’hui deux formes d’emprunts entre particuliers qui sont de plus en plus prisées :

  • le Crowfounding : il s’agit d’une désignation anglo-saxonne, signifiant littéralement « financement par la foule » est une forme de financement participatif de projet professionnel. Il consiste à un consentement de dons ou de prêts pour entrer au capital d’une société (PME ou TPE), en participant au financement d’un projet.
  • Les crédits P2P ou PAP sont les crédits entre particuliers qui fleurissent en Belgique. Aujourd’hui, il existe des plateformes de prêts P2P en ligne, agrées par les banques de l’Union Européenne, et qui ont pour objectif d’établir un réseau unissant créanciers et emprunteurs. Ses principaux avantages ? Taux de rémunération supérieur pour les financeurs et financement des projets personnels exonéré des frais bancaires pour les emprunteurs. Le crédit entre particulier constitue un gain financier simple et une alternative bien fonctionnelle pour apporter la somme nécessaire au financement d’un projet pour particuliers ou sociétés. Qu’il s’agit d’un réseau privé ou professionnel de prêt entre particulier, cette pratique gagne aujourd’hui de terrain. L’important avant d’entrer sur ce terrain, c’est de bien se renseigner, quitte à éviter les arnaques !

D'autres solutions de crédit