C’est un fait : personne n’est à l’abri d’un besoin d’argent urgent, pour un événement inattendu ou une occasion particulière. En contractant un crédit personnel en Belgique, les ménages peuvent faire face à différentes difficultés financières, en bénéficiant de taux avantageux, et financer ainsi un mariage, un voyage, l’achat d’une nouvelle voiture, ou encore faire face à une catastrophe naturelle, ou un drame quelconque. Néanmoins, certaines pratiques bancaires relatives à des offres de crédit à la consommation ne proposent pas beaucoup d’avantages aux emprunteurs. C’est pour cela qu’il est toujours conseillé de recourir aux services d’un courtier en crédit avant de contracter un prêt. Sinon, en Belgique, il y a différents organismes publics et indépendants qui aident la population dans les différentes étapes de l’obtention de son crédit à la consommation. En voici les principaux…

« Nationale Bank van België » ou Banque Nationale de Belgique (BNB), la banque centrale de Belgique, existante depuis 1850 est un nom très commun quand on parle d’organisme public pour le crédit en Belgique. Outres les opérations bancaires et autres participations financiers, la Banque Nationale Belge est celle par laquelle tous les autres organismes de prêts doivent passer avant d’accorder un type de prêt à un particulier. En effet, c’est la BNB qui dispose de toutes informations de solvabilité des demandeurs de prêts. Pour plus d’informations sur la banque, sont site internet est ouvert à tout public. Son siège sociale se trouve à Bruxelles, mais elle a aussi des agences un peu partout en Belgique, telles que l’agence BNB de Liège, celle de Hasselt, de Mons ou à Antwerpen.

La FSMA (Financial Services and Market’s Authority), l’autorité des services et marchés financiers, a pour mission principale de veiller au traitement honnête et équitable du consommateur financier, et de s’assurer de l’intégrité des marchés financiers. Organisme public autonome, la FSMA soumet tous les acteurs du secteur financier belge à un contrôle permanent, tout comme la Banque Nationale de Belgique. Les contrôles ont lieu à différents domaines, et les deux entités se chargent chacune de tâches spécifiques de contrôle. Ce modèle de contrôle en mode bipolaire est dénommé « Twin Peaks ».

Ainsi, la FSMA assure la surveillance des marchés financiers, le contrôle des informations diffusées par les acteurs financiers, le contrôle des intermédiaires et prestataires de services financiers, le respect des règles de conduite par les établissements financiers… mais également l’apport d’éducation financière aux épargnants et investisseurs.

Wikifin est une plateforme construite dans le cadre du programme d’éducation financière de la FSMA. Le portail Wikifin.be souhaite ainsi aider le public dans les prises de décisions financières, en mettant à la disposition de tous des informations financières et économiques indépendantes, fiables et pratiques. Tout comme la FSMA, Wikifin vise principalement à protéger les consommateurs dans le domaine des services financiers, en leur fournissant des informations susceptibles de les aider dans leurs décisions financières : simulateur de comptes d’épargne, simulateur immobilier, outils pratiques, conseils pratiques pour la gestion d’argent…

Le SPS Economie, P.M.E., Classes moyennes et Energie a pour principale attribution de créer les conditions d’un fonctionnement compétitif, durable et équilibré du marché des biens et services en Belgique. SPS Economie cherche ainsi à stimuler le marché des biens et services, et s’informant sur tout ce qui concerne le marché, et en encadrant ce dernier. Dans les six prochaines années, SPS Economie, P.M.E, Classes moyennes et Energie projette de développer une stratégie collégiale et au service des intervenants du marché des biens et des services, dans l’objectif de devenir le pivot de la régulation et de la coordination des politiques et de la gouvernance du marché intérieur en Belgique.

Le Grepa ou Centre d’Appui des médiateurs de dettes de la Région de Bruxelles-Capitale vise principalement à soutenir l’action des services de médiation de dettes du secteur public et du secteur associatif. A ce titre, le Grepa forme les médiateurs de dettes, organise des rassemblements des médiateurs pour favoriser le partage d’expériences, le suivi des évolutions législatives et la conception de nouveaux outils de travail. Il organise ainsi différentes réunions entre créanciers, pouvoirs publics et intervenants judiciaires.

Une autre mission principale du Grepa est de porter assistance aux personnes en situation de surendettement par le biais d’actions de prévention, de formation sur les différentes solutions et les divers services.

Créé en mars 1994, l’Observatoire du crédit et de l’Endettement est principalement chargé d’étudier les services financiers offerts aux personnes physiques et la prévention du surendettement. Son étude concerne notamment le crédit, pour lequel il centralise toutes les données économiques, sociales et juridiques s’y rapportant directement. Par ailleurs, cet organisme analyse lesdites données pour comprendre les situations de surendettement ; étudie différents cas de surendettement, diffuse les résultats des études aux personnes physiques, et informe la population et donne des formations dans les domaines de la gestion du budget des ménages, du crédit et de l’endettement.

Le Service de médiation pour le Consommateur est un autre service public autonome qui se charge d’informer les consommateurs et les entreprises concernant leurs droits et obligations, de recevoir les demandes de règlement extrajudiciaire d’un litige de consommation, et d’intervenir dans toute demande de règlement extrajudiciaire sur un litige de consommation. Les attributions du Service de Médiation pour le Consommateur sont détaillées dans le Livre XVI du Code de droit économique ; et celles-ci consisteront notamment à informer le public sur les possibilités du règlement amiable d’un litige de consommation, et d’intervenir pour aboutir à un règlement à l’amiable.

Tous savoir sur le prêt personnel en Belgique

Pour sortir d’une situation financière difficile, se rendre au près des banques belges compétentes pour trouver une solution rapide et efficace, c’est aujourd’hui une bonne alternative.

Les courtiers en crédit belge peuvent être considérés comme des intermédiaires qui guident et aident ceux qui souhaitent réaliser un prêt avantageux à un taux judicieusement négocié par les experts en crédits.

Avant de prendre la décision de souscrire à un crédit, il est toujours plus sûr de bien se renseigner sur la législation du crédit consommation en Belgique.