Difficultés de remboursement : que faire ?

Modèle de lettre à envoyer à l'établissement prêteur en cas de difficultés de remboursement de prêt

 

Même avec la plus grande prudence du monde, personne n’est vraiment à l’abri d’une difficulté financière qui peut survenir, suite à des événements dramatiques tels que la perte du conjoint, un accident grave, le divorce, etc. Les charges augmentent considérablement, et vous vous retrouvez dans l’incapacité de rembourser vos dettes auprès de votre banque ou de votre prêteur. Ceci peut avoir des conséquences désastreuses dans vos relations avec le prêteur, il vous faut agir immédiatement : prenez contact avec ce dernier, et expliquez-lui votre situation. Ci-dessous, vous trouverez une lettre type que vous pouvez envoyer à votre prêteur, en cas de difficultés de paiement. Vous trouverez aussi d’autres lettres types sur le site pour d’autres cas.

 Date et lieu de rédaction de la lettre

Vos nom et prénom
Vos coordonnées

                                                          Nom du prêteur
                                                          Destinataire
                                                          Adresse du prêteur

Madame, Monsieur,

 

J’ai conclu auprès de votre agence un contrat de crédit d’un montant total de … euros, pour l’achat d’une nouvelle voiture (ou pour toute autre raison).

 

Depuis quelques mois, j’ai remboursé des mensualités de… euros.

 

Aujourd’hui, j’ai des difficultés pour rembourser le crédit. En effet, mon conjoint, qui assurait la plus grande part de nos ressources, est décédé le … (date du décès). Ce qui a réduit mes revenus de moitié. (Vous pouvez mettre les raisons de vos difficultés ici).

 

Les seuls revenus dont je dispose en ce moment est mon salaire en tant qu’employée à mi-temps, ainsi que les allocations familiales, ce qui représente … (montant total des revenus) euros.

 

A part mes charges domestiques fixes, je dois également payer … euros pour un crédit hypothécaire, et … euros pour le crédit auto que j’ai contracté auprès de votre établissement.

 

Ainsi, je me permets de vous solliciter des facilités de paiement, et vous propose de payer … euros par mois.

 

Veuillez agréer, Madame, Monsieur, l’expression de mes sentiments, les meilleurs.

                                                            Nom et signature

Envoyer une telle lettre au prêteur en cas de difficultés de paiement n’est pas toujours agréable pour de nombreux consommateurs, pourtant, si vous ne le faites pas rapidement, les conséquences peuvent en être pires ! Il faut savoir que les situations de ce genre peuvent arriver à tout le monde, vous n’êtes pas le seul à qui cela arrive. Vous devez, soit demander une réduction des mensualités à votre prêteur ; demander une suspension temporaire des paiements, ou demander une période plus longue pour payer vos dettes.

Toutefois, votre prêteur n’est pas obligé de répondre favorablement à votre demande. Dans ce cas, vous pouvez vous adresser à un courtier en crédit, afin de vous trouver des solutions de rachat de vos crédits existants. Vous pouvez également solliciter l’aide d’un médiateur de crédit, afin que celui-ci négocie le paiement de vos dettes auprès de votre établissement bancaire. Si cela ne suffit pas encore pour résoudre le problème, vous pouvez recourir au système de règlement collectif des dettes. C’est une procédure devant le tribunal de travail, qui devrait vous donner un laps de temps pour vous en sortir financièrement, avant de payer vos dettes comme avant. Evidemment, cette procédure est accompagnée de mesures et de règles strictes, vous ne devez y recourir qu’en cas de force majeure.

Renseignez-vous…

Ce n’est pas rare de rencontrer des problèmes après avoir optez pour un crédit. Il est ainsi plus judicieux de vous renseignez au préalable sur comment renoncer à une offre de crédit.

 

Pour sortir d’une situation d’endettement ou pour éviter le surendettement, il est désormais possible de réaliser facilement une demande de crédit auprès de différents organismes prêteurs en Belgique.

Pour tous ceux qui peuvent rencontrer certaines difficultés de remboursement après avoir contracté un crédit, la première solution c’est de s’entretenir avec un juge paix.