Guide sur le crédit

Guide pour prêter de l’argent à des proches

Prêt personnel

De plus en plus de personnes choisissent d’emprunter de l’argent à titre privé. Le prêt d’argent privé est l’octroi d’un prêt à la famille ou aux amis, sans l’intervention d’une banque. Il est toujours tentant de vouloir aider ses proches qui ont besoin d’argent, mais à quoi faut-il faire attention ?

Toujours demander la raison de l’emprunt

Cela peut sembler évident, mais cette question est très importante. Renseignez-vous sur le but du prêt avant de l’accepter. Il peut être difficile de dire non, mais les risques encourus peuvent être importants. Si vous voulez que votre proche vous rembourse, vous devrez, comme le feraient les organismes financiers, obtenir des informations sur son projet et sur sa situation financière.

Voir aussi : Prêter de l’argent à vos enfants

Considérez la somme d’argent que vous pouvez vous permettre de perdre

Le risque de ne pas pouvoir rembourser le prêt est toujours présent, que ce soit en raison de la faisabilité du projet, de circonstances imprévues (accident, décès, faillite, …). Aussi faible soit le risque à la base, il faut garder cela à l’esprit et se demander si vous pouvez vraiment vous permettre de perdre cet argent. Il serait aberrant de devoir contracter un prêt parce que vous avez prêté votre propre argent !

Prêter de l’argent aux membres de sa famille est-il judicieux ?

Si vous connaissez l’objet du prêt et le montant que vous pouvez vous permettre de perdre, vous pouvez déterminer s’il est judicieux de contracter un prêt privé. De manière générale, il est déconseillé de prêter de l’argent à des membres de la famille ayant des prêts multiples ou un manque d’argent chronique. Cela ne fera que les pousser à s’endetter davantage et vous risquez de ne jamais récupérer votre argent.

Il faut aussi penser à la qualité de vos relations avec le proche concerné, une relation amicale peu devenir beaucoup plus professionnelle lorsqu’il s’agit d’argent et d’obligations. Et cela peut mettre beaucoup de pression sur votre relation au risque de l’abîmer voire même de la perdre.

Découvrez : Faire un prêt à la famille, avec intérêts ?

Le don d’argent

Si vous disposez d’une marge de manœuvre financière suffisante, vous pouvez également choisir de faire un don plutôt que d’emprunter de l’argent à titre privé. Le don est un don unique après lequel le bénéficiaire et le donateur n’ont plus d’obligations l’un envers l’autre. Cela rend les choses beaucoup plus claires. Par contre, renseignez-vous bien sur les questions fiscales soulevées par un don.

Si votre famille est importante, d’autres personnes peuvent se sentir lésées par ce don, n’hésitez pas à clarifier la situation avec tous les membres de votre famille pour éviter les rancœurs ou les attentes éventuelles.

Accord de prêt

Si, après réflexion et constat qu’il n’y a pas de problème financier et que votre ami ou membre de la famille peut facilement supporter la charge d’un prêt, vous pouvez opter pour un prêt privé. Dans ce cas, pour clarifier la situation et éviter les litiges, il est important que vous établissiez un contrat de prêt avec un notaire. Cela procure des avantages fiscaux et garantit que les accords sont cohérents pour les deux parties. Il est important de conclure un contrat clair sur les intérêts, le remboursement et les conséquences en cas de non-paiement. Cela vous aidera à éviter les situations désagréables.

Plus d’info sur le crédit entre particulier

En fin de compte, prêter de l’argent à des proches est une question de confiance, une confiance que vous ne voulez pas voir trahie par des questions d’argent. Soyez donc critique, tout aussi critique que la banque. Ce n’est qu’alors que vous pourrez conclure un accort de prêt de manière responsable !

Comparez les taux des crédits en Belgique

Sans engagement & sans justificatif ! Idéal pour les besoins urgents et réserve d’argent