Guide sur le crédit

5 conseils pour emprunter judicieusement

Prêt personnel

Chaque mois, des milliers de personnes recherchent en ligne une “calculatrice de prêt”, à la recherche d’un prêt qui leur convienne. La plupart de ces prêts sont contractés pour l’achat d’une voiture ou l’amélioration d’une maison. Pourtant, un prêt a toujours des implications financières. Tout le monde n’en est pas conscient lorsqu’il s’agit de comparer des prêts. Une étude a montré qu’à bien y réfléchir, environ la moitié des emprunteurs auraient préféré emprunter moins d’argent. Dans la plupart des cas, il s’agit de personnes qui n’ont pas correctement étudié les conséquences d’un prêt tel qu’un prêt personnel ou un crédit renouvelable.

Comment éviter de regretter votre prêt ? Et comment vous assurer que l’emprunt est le meilleur choix pour vos projets ? 5 conseils sur ce à quoi il faut faire attention afin d’emprunter de l’argent de façon judicieuse.

À quoi devez-vous faire attention lorsque vous contractez un prêt ?

Un prêt comprend toujours le remboursement du montant emprunté. Plus les intérêts. Vous payez donc toujours plus que le montant “net” emprunté. Le taux d’intérêt et les conditions peuvent varier considérablement d’un prêt à l’autre. Et puis il y a votre situation personnelle, qui peut changer pendant la durée de votre prêt. C’est pourquoi il est bon de tenir compte des 5 éléments suivants lorsque l’on compare les prêts.

1. N’empruntez pas au maximum
Vous envisagez de travailler moins ou de fonder une famille ? Cela pourrait affecter votre pouvoir d’achat : vous gagnerez moins et/ou aurez plus de dépenses. Par conséquent, lorsque vous contractez un prêt, pensez à ne pas atteindre le montant maximal de votre emprunt. Cela vous donnera les meilleures chances de continuer à payer les mensualités sans problème. Calculez votre capacité d’emprunt maximale et le montant que vous souhaitez emprunter à l’aide d’un calculateur du type “combien puis-je emprunter” que vous trouverez facilement sur internet.

2. Adapter le terme
La durée du prêt est-elle conforme à vos intentions de dépenses ? Il est très ennuyeux et démotivant de devoir rembourser une voiture dont on n’a plus l’usage pendant des années. Faites donc preuve de bon sens lorsque vous comparez des prêts : c’est vous qui avez la meilleure idée de votre comportement financier. Une période plus courte est souvent liée à une somme mensuelle plus importante mais aussi un taux d’intérêt moins élevé, à vous de bien faire la balance entre ces trois points.

3. Des coûts d’emprunt moins élevés pour les rénovations
Un avantage intéressant pour les propriétaires. De plus, il est possible d’obtenir des primes gouvernementales pour des projets en lien avec l’isolation, la réduction de la consommation énergétique, … Pensez à des améliorations de la maison comme des panneaux solaires, une pompe à chaleur ou une rénovation plus importante. Souvent, vous pourrez aussi bénéficier d’une exonération d’impôts si vous investissez de l’argent dans votre maison de cette façon.

4. Payer une rénovation avec un crédit à la consommation ?
Si vous prévoyez des coûts de rénovation inférieurs à 40 000 – 50 000 euros, alors, emprunter de l’argent via un crédit à la consommation (prêt personnel ou crédit renouvelable) est certainement une option. L’autre consiste à prendre une seconde hypothèque. Pour choisir la meilleure solution pour vous, il faut envisager plusieurs facteurs. L’inconvénient d’un prêt est que le taux d’intérêt est plus élevé que pour une (deuxième) hypothèque. D’autre part, la durée d’un prêt est (beaucoup) plus courte qu’avec une hypothèque supplémentaire. Vous avez donc des frais mensuels plus élevés, mais le remboursement est beaucoup plus rapide. En outre, il y a des frais importants liés à la conclusion d’une deuxième hypothèque, pas de frais pour contracter un prêt personnel.

Comme chaque situation est unique, à vous de comparer très soigneusement les différentes offres des prestataires avant de vous décider pour l’une ou l’autre option.

5. Faites attention aux conditions et aux petits caractères
Beaucoup de gens sont si enthousiastes à l’idée d’obtenir rapidement un prêt, qu’ils ignorent les conditions et petits caractères. Or, ils sont importants car ils concernent souvent des questions importantes comme :

  • le prêt est-il assuré ? Le prêt fait-il l’objet d’une renonciation en cas de décès ? Ou devez-vous souscrire vous-même une assurance ? Les frais de conseil ou d’agence pour l’assurance maladie sont-ils inclus dans le taux d’intérêt ou faut-il les ajouter au taux d’intérêt ?
  • pouvez-vous rembourser sans pénalité ? Pouvez-vous racheter plus que le montant convenu et y a-t-il des frais ?

Si vous faites attention à tous ces points, vous ne devriez pas être amené à regretter votre choix plus tard. Mais n’oubliez pas, emprunter de l’argent coût de l’argent, veillez donc toujours à bien tenir compte de votre situation financière réelle avant de contracter toute forme de prêt.

Comparez les taux des crédits en Belgique

Sans engagement & sans justificatif ! Idéal pour les besoins urgents et réserve d’argent