Guide sur le crédit

Comment économiser sur votre rénovation ?

Rénover un bien immobilier coûte de l’argent. Et souvent beaucoup plus d’argent que ce que vous aviez en tête auparavant. Pourtant, il existe des moyens pour économiser sur votre rénovation.

Dans cet article, vous trouverez 7 conseils qui vous aideront à économiser sur votre rénovation tout en augmentant la valeur de votre maison.

Conseil 1 – Commencez à bien planifier

Une rénovation réussie passe par une bonne planification. Commencez par déterminer le budget et la durée de votre rénovation. Notez sur une liste ce qui doit être fait et les matériaux nécessaires. Plus vous vous préparez, moins vous aurez à faire face à des coûts imprévus.

Gardez à l’esprit que vous pouvez toujours vous heurter à des difficultés imprévues. Tout simplement parce que vous ne pouvez pas tout savoir avant le début des travaux de rénovation. C’est pourquoi vous devez toujours garder une réserve (environ 5 % du budget total de rénovation) pour les dépenses imprévues. Cela permettra d’éviter toute mauvaise surprise financière.

Conseil n°2 – Comparez les offres

Demandez toujours plusieurs devis lorsque vous envisagez une rénovation. Ce n’est que lorsque vous avez plusieurs devis à votre disposition que vous pouvez choisir le meilleur rapport qualité-prix.

Conseil n°3 – Vérifiez les avis

Assurez-vous que le contractant qui vous présente le meilleur devis soit réellement fiable. Comme il s’agit d’une somme d’argent conséquente, vous devez être totalement sûr de confier la rénovation à une entreprise digne de confiance. Les évaluations peuvent vous aider à faire le bon choix. En effet, les expériences des autres clients peuvent vous en apprendre beaucoup sur les méthodes de travail de l’entreprise avec laquelle vous souhaitez travailler.

Conseil n°4 – Concluez des accords clairs

Assurez-vous d’avoir des accords clairs et concrets avec l’entrepreneur en question. Est-ce que vous allez le payer à l’heure ? A l’acte ? Ou bien allez-vous vous mettre d’accord sur un prix total ?

Lorsque vous vous mettez d’accord sur un prix total, vous savez à l’avance quels seront les frais à engager. Mettez sur papier ce que le contractant va livrer exactement pour ce montant et ce qui est inclus dans le prix.
Si vous avez le temps et l’envie d’aider à la rénovation, il peut être plus économique de payer l’entrepreneur à l’heure. Vous pouvez ainsi, par exemple, apporter votre aide si la rénovation s’avère plus coûteuse que prévu.

Dans tous les cas, ne vous mettez pas seulement d’accord sur le prix, mais aussi sur la qualité de la rénovation. A quel niveau de finition pouvez-vous vous attendre ? Et qu’en est-il d’une éventuelle garantie en cas de problème ou de panne ? Formalisez tous les accords que vous avez passés avec le contractant et conservez les devis et les contrats. Cela vous mettra en position de force en cas de conflit avec votre entrepreneur.

Conseil n°5 – Achetez le matériel vous-même, si nécessaire

Le coût des matériaux est une dépense importante dans votre projet de rénovation. Il peut être plus économique pour vous d’acheter les matériaux vous-même. Lorsque vous demandez une spécification des coûts que l’entrepreneur facture pour les matériaux, vous pouvez comparer la différence de prix si vous achetez les matériaux vous-même. Vous pouvez également garder un œil sur les brochures publicitaires de votre magasin de bricolage local et vous assurez d’économiser sur le coût des matériaux.

Conseil n°6 – Misez sur la durabilité

Il est conseillé d’opter pour une bonne isolation lors de la rénovation de votre maison. Cela peut sembler être une dépense supplémentaire, mais c’est un investissement pour l’avenir car cela vous permettra d’économiser beaucoup de frais d’énergie supplémentaires.

A noter que des subventions sont disponibles pour certaines rénovations durables.

Conseil n°7 – Renseignez-vous sur les possibilités de financement

Pour financer une rénovation, on pense rapidement à augmenter l’hypothèque. Toutefois, un prêt personnel est dans la plupart des cas une solution moins coûteuse. Car même si le taux d’intérêt d’un prêt personnel est légèrement plus élevé que celui d’une hypothèque, les frais, eux, sont nettement inférieurs. De plus, dans le cadre d’une rénovation, certains frais sont déductibles des impôts.

Il faut bien réfléchir à votre financement, à ce que vous pouvez emprunter et à quelles conditions. Ceci vous permet d’avoir une idée précise de la somme totale que vous devrez dépenser. Une offre est toujours valable pendant au moins 1, 2 ou 3 mois (selon l’organisme prêteur) et même après paiement, vous avez toujours la possibilité faire usage de votre droit de rétractation pendant 14 jours. Vous pouvez donc demander votre prêt travaux à l’avance pour connaître le budget exact de votre rénovation, et le finaliser plus tard.

Comparez les taux des crédits en Belgique

Sans engagement & sans justificatif ! Idéal pour les besoins urgents et réserve d’argent